Carnet de voyage au Cambodge Le retour

10 juillet 2019

Wat Phnom, le point culminant de Phnom Penh.

 

Madame Daun Penh a trouvé dans un tronc d’arbre échoué sur les rives du Mékong plusieures statue de bouda. Elle décida de crée une bute avec un temple pour honoré la divinité.

Il y a deux ans je n’avais visité ce temple.

Et bien voila, c’est chose faite, j’ai été très impressionné par la beauté de ce dernier. Petit mais très fréquenté.  

Je ne suis pas croyant mais chaque année, je me recueil et j’implore Bouddha d’aider mes filleules, Chaque année je le remercie.

Wat Phnom

Posté par luiggi4 à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


P2940434

P2940436

P2940438

P2940439

P2940441

Les tout petits

 

Coincé entre le palais royal et le Mékong, il y a une grande place. 0 la fin de la journée on y retrouve les familles avec  de très jeunes enfants. J’aime les petits bout de rien du tout, c’est toujours pour moi un enchantement d’aller les voir. Plein de regards et de sourires complices avec les parents.

Une très bonne entrée en matière avant d’aller voir demain les petites puces de primaire de l’école Happy Chandara.

J’en suis sur, je ferai un bon grand père.

Sans titre

Posté par luiggi4 à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2019

Un début difficile

Cela fait un an que nous préparons ce voyage avec Carine et Annick. Aller voir nos filleules est une grande motivation. Carine a de gros problème de santé, alors quand la veille du départ elle m’a annoncé qu’elle ne pouvait pas partir, j’en avais les larmes aux yeux.

Tout n’est pas perdu, si les choses s’améliorent, elle pourrait nous rejoindre à Siem Reap pour son anniversaire.

Alors Carine spécial dédicace, avec Annick on pense très fort à toi et on croise les doigts pour se voir le 17 au Cambodge. Tu nous manque.

Un voyage délirant. 11 heures d’avion pour arriver à Bangkok, puis 12 heures de transite, pour reprendre un deuxième avion. Bangkok Phnom Penh seulement ¾ h de voyage ! Porte à porte plus de 24h de voyage.

L’aéroport de Bangkok est immense avec une diffusion sonore digne d’un technival.  Nous nous écroulons sur une banquette pour essayer de dormir un peu. Impossible trop de bruit. Nous somme obligé de louer une chambre d’hôtel pour 4 heures dans l’aéroport. 3 heures de sommeil, une douche et un grignotage nous remet en forme.

Nous arrivons de nuit à Phnom Penh. Tuktuk pour aller à l’hôtel. La magie opère de suite, nous retrouvons le foutoir inqualifiable de la circulation Cambodgienne. J’ai l’impression de ne pas avoir quitté ce pays. Les premiers contactes avec la population se traduisent par une suite de sourires.

Un bain dans la piscine de nuit, une bière et la fatigue semble presque oubliée.

Je ne vais pas me couché trop tard car demain matin nous allons au marché pour finaliser les achats pour les filleules.

premier jour PP

Posté par luiggi4 à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2019

Des tong de compétition

Des tongs de compétition.
 
Il y a deux ans, alors que notre voyage au Cambodge se terminait, je postais ces quelques mots :
Des tongs de compétition.
 
« Alors que nous prenons le petit déjeuner à la terrasse d’un restaurent le long du Mékong, un cireur de chaussures nous interpelle. Je lui montre que nous avons des tongs donc pas besoin de ses services. Ce dernier s’approche tout de même et observe nos chaussures. Il porte un grand intérêt à mes tongs. Ces dernières ne sont pas tout en plastique et ont une couche de nubuck en guise de voûte plantaire. Le cireur se transforme alors en ressemeleur , sortant fil et aiguilles, il me propose une couture. Je suis tellement médusé que j’accepte. Il s’assied sur le trottoir et commence son ouvrage. Le travail est bien fait avec sérieux. Je repars donc avec des tongs de compétition comme vous n’en aurez jamais !
Avec de telles chaussures je me dois de revenir une autre fois au Cambodge. Mes pas me dirigeront à nouveau vers mes filleules. »
 
 
LE RETOUR !
J’ai ressorti mes tongs de compétition. Cambodge, j’arrive.
 
C’est avec un plaisir non dissimulé que je vais retrouver ce pays magnifique, croiser a nouveau cette population si accueillante et souriante.
Enfin je vais revoir mes 3 anciennes filleules et faire la connaissance des deux nouvelles.
Beaucoup de bonheur et d’émotion en perspective.
 
Comme à chacun de nos voyages j'écris un carnet de voyage presque tous les jours.
 
Alors si vous voulez suivre cette nouvelle aventure, la rédaction du carnet commencera lundi 8

116839807_o

116839806_o

juillet.
 
 
 

Posté par luiggi4 à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]